La musique du XIXe au XXIe siècle : sources d’inspiration et modèles

Reponsable Yvan Nommick, professeur en musicologie

Le dialogue entre l’idée qui déclenche l’acte créateur, le travail d’écriture et l’œuvre achevée est un champ d’investigation fondamental, et l’un des principaux objectifs de ce programme est d’apporter de nouveaux jalons à l’étude des mécanismes de la création dans les musiques du XIXe au XXIe siècle. Il s’agit d’explorer ce qui se cache derrière l’œuvre achevée, de mettre en lumière les facteurs qui ont permis sa naissance et conditionné son évolution, les techniques qui lui permettent de fonctionner, les sources artistiques, littéraires et musicales qui ont nourri l’imaginaire du compositeur et fécondé son écriture. En outre, l’étude des créations musicales dans leur contexte historique, socio-politique et culturel est également au cœur de ce projet, et implique des collaborations scientifiques avec des spécialistes de disciplines telles que l’histoire, les études culturelles, l’histoire de l’art (arts plastiques et arts du spectacle), le cinéma, les sciences du langage, la littérature, la philosophie, le théâtre ou la sociologie.

Les sources de la création musicale
L’étude des sources de la création permet de distinguer les sources d’inspiration qui alimentent l’imagination mais restent extérieures au texte, et les sources qui, transformées et transposées dans un nouvel univers artistique, prennent place dans le texte. L’on s’attachera tout particulièrement à ce dernier aspect car une approche intertextuelle des œuvres est essentielle pour saisir dans la création musicale les rapports entre le présent et le passé, la modernité et la tradition, la musique occidentale et la musique extra-occidentale.

Musique et technologie
Les interactions entre la musique et les différentes technologies qui ont vu le jour tout au long du XXe siècle ont largement modifié notre compréhension du musical et nos manières de faire, écouter et penser la musique. Une profonde réflexion épistémologique s’impose donc face au besoin, pour la recherche musicologique, de renouveler son appareil théorique et pratique, prenant en compte les spécificités de la création et de l’analyse qui intègrent les environnements numériques et les nouvelles technologies. Il est essentiel, en particulier, de mettre au point des outils et des méthodes d’analyse consacrés spécifiquement à l’étude de ces nouvelles musiques. Cette ligne de travail, largement transversale, engage le point de vue des musicologues, des compositeurs et des interprètes autant que celui des informaticiens, des ingénieurs et des psycho-acousticiens, et contribuera également à la réflexion sur d’autres disciplines artistiques, également confrontées à ces changements de contexte et de possibilités.

Théorie et pratique de la musique
D’une manière générale, nous conjuguerons les approches théorique, technique et performative, et le programme donnera lieu à des activités complémentaires de réflexion et de diffusion scientifique et artistique : d’une part, des colloques et des journées d’étude (au moins un événement par semestre) ; d’autre part, des concerts publics qui illustreront et prolongerons les résultats obtenus. Le fait qu’il existe une licence « musicien interprète », fruit des accords signés entre le département de Musique et Musicologie de l’université Paul-Valéry et le CRR de Montpellier, apporte une valeur ajoutée au projet, car cela permet de faire participer des étudiants aux activités performatives. En outre, le Master recherche « Musique-Musicologie » inclut des séminaires de composition, ce qui facilite la participation des étudiants aux activités, et donne une dimension formative à ce programme.

Les thèmes de recherche :
Parmi les thèmes qui feront l’objet de colloques et de journées d’étude, nous citerons en particulier :

–        L’analyse génétique de la musique.
–        La synesthésie, les relations entre la musique et les arts plastiques et scéniques.
–        L’écriture de la musique électroacoustique : partitions, programmation et représentations graphiques.
–        Les modèles physiques et la composition musicale : Xenakis, la musique spectrale, les instruments virtuels.
–        Les mathématiques comme outil de pensée et d’analyse en musique : historique, état de l’art, perspectives.
–        Le non-musical en musique : intersections et représentations d’une discipline dans une autre.

Prochaines actions : 

Novembre et décembre 2014, Paris (SACD) et Montpellier (Université Paul-Valéry) Colloque international Musique et cirque : une relation féconde, deuxième partie. Sous la direction de Philippe Goudard et d’Yvan Nommick. Ce colloque inclura un spectacle de cirque et un concert.

2015
Festival « Turbulences sonores » : journée d’études, concerts à l’UPV et à Montpellier, participation des étudiants en Master Musicologie, parcours Composition. Organisé par Guilherme Carvalho.

Journée d’étude sur le Requiem, ses sources d’inspiration et son évolution aux XXe et XXIe siècles. Organisée par Yvan Nommick.

2016
Colloque international sur les relations entre le théâtre de marionnettes et l’opéra.
Sous la direction d’Yvan Nommick et de Didier Plassard.

Quelques publications récentes de ce programme : 

          I. Ouvrage
NOMMICK, Yvan, Matemática musical, Madrid, Fundación Juan March, 2011, 54 p.

          II. Direction de catalogues d’art
NOMMICK, Yvan (dir.), Artistes de la Casa de Velázquez (septembre 2009 – juillet 2011) [Catalogue d’exposition], Madrid, Casa de Velázquez, 2011, [108] p.

          III. Articles
CARVALHO, Guilherme, « Essai d’une “électronique de chambre” : il n’est plus là, je suis là, pour flûte et dispositif électronique » : conférence lors des journées d’étude Musiques Mixtes,  MSH-Paris Nord, Paris, 2011. Publication dans la Revue Francophone d’Informatique Musicale (RFIM), en ligne sur http://revues.mshparisnord.org/rfim/index.php?id=155

NOMMICK, Yvan, « Misteriosas sinestesias: “En el Generalife” de Manuel de Falla », EntreRíos. Revista de Arte y Letras, VI, n° 15-16, printemps-été 2011, p. 195-199.

NOMMICK, Yvan, « Wagner en Falla : una presencia continua », Quodlibet, n° 55/3, 2014, p. 86-102.

          IV. Chapitres d’ouvrages
CARVALHO, Guilherme, « Formaliser la forme », in A. Soulvez, H. Vaggione (dir.), Manières de faire des sons, Paris, L’Harmattan, 2010.

CARVALHO, Guilherme, « Apports grangériens à une théorie de la composition musicale », conférence et publication lors des Rencontres autour de la pensée de Gilles Gaston Granger, épistémologue français actuel, ENS et MSH – Paris Nord, janvier 2008, dans A. Soulez (dir.), La pensée de Gilles-Gaston Granger, Paris, Hermann, 2010.

NOMMICK, Yvan, « Un monumento sonoro elevado a la humildad y la alegría : Saint François d’Assise de Messiaen », dans Olivier Messiaen (1908-1992). Saint François d’Assise. Scènes franciscaines, Madrid, Teatro Real, 2011, p. 49-54.

NOMMICK, Yvan, « Expresar lo inexpresable : Pelléas et Mélisande de Claude Debussy », dans Claude Debussy (1862-1918). Pelléas et Mélisande, Madrid, Teatro Real, 2011, p. 35-41.

NOMMICK, Yvan,  « Música y músicos españoles en el París artístico de comienzos del siglo XX », dans París 1900, Madrid, Orquesta y Coro Nacionales de España, 2012, p. 52-73.

NOMMICK, Yvan, « Nima Zaare Nahandi : L’art comme symbole et métaphore », dans Artistes de la Casa de Velázquez-Académie de France à Madrid 2012 (septembre 2010 – juillet 2012) [Catalogue d’exposition], Xavier Baudoin (dir.), Madrid, Casa de Velázquez, 2012, p. [110-111].

NOMMICK, Yvan, « La vida breve de Manuel de Falla : contexto, génesis y significado », dans ¡Ay amor! Manuel de Falla, Madrid, Théâtre de la Zarzuela, 2012, p. 26-33.

NOMMICK, Yvan, « La investigación musicológica y las colecciones musicales de la Biblioteca Nacional de España : algunos aspectos », dans Encuentro Internacional de Hispanistas con motivo del Tricentenario de la Biblioteca Nacional de España, Madrid, Biblioteca Nacional de España – Fundación Telefónica, 2012, p. 131-141.

NOMMICK, Yvan, « De la sección áurea a la geometría fractal : ¿Qué medimos : la forma musical o la estructura? », dans Música, ciencia y pensamiento en España e Iberoamérica en el siglo XX, Adela Presas et Leticia Sánchez de Andrés (dir.), Madrid, Universidad Autónoma de Madrid, 2013, p. 145-159.

NOMMICK, Yvan, « Falla, Picasso y El sombrero de tres picos », dans Falla / Picasso : Le Tricorne [Catalogue d’exposition], Rafael Inglada (dir.), Málaga, Fundación Picasso (Ayuntamiento de Málaga), 2013, p. 64-67.

NOMMICK, Yvan, « Les Contes d’Hoffmann : el último sueño de Offenbach », dans Jacques Offenbach (1819-1880). Les Contes d’Hoffmann, Madrid, Teatro Real, 2014, p. 19-24.

Chercheurs de RIRRA 21 impliqués dans ce programme : 
Guilherme Carvalho, UPV, RIRRA 21, Maître de conférences, Musicologie.
Philippe Goudard, UPV, RIRRA 21, Professeur, Études théâtrales.
Yvan Nommick, UPV, RIRRA 21, Professeur, Musicologie.
Dider Plassard, UPV, RIRRA 21, Professeur, Études théâtrales.

Doctorants : Marlène Cakaj, Olivier Migliore, Florence Rigal.