Publication du livre "Médecine et cirque"

Publication du livre Médecine et cirque (éd. Sauramps médical) le 17 septembre 2020

Par Philippe Goudard (Docteur en médecine et en arts du spectacle et chercheur au RIRRA 21) et Denys Barrault (Docteur en médecine du sport et des activités physiques)

Livre à se procurer ici

Résumé :

Les arts du cirque ont la particularité de placer la prise de risque au centre des performances et de l’exercice professionnel, exposant les pratiquants à des conséquences sanitaires et sociales importantes. La finalité et le contexte y sont différents de ceux d’autres activités physiques et spectacles vivants comme le sport, la danse ou le théâtre. C’est pourquoi l’idée d’une approche médicale qui tienne compte de ces spécificités est née en France dans les années 1980.
Ce livre présente un état des lieux des connaissances acquises et observations réalisées dans les domaines où se rejoignent la médecine et les arts du cirque.
De nombreux médecins, professionnels de santé, artistes, chercheurs, pédagogues et experts internationaux de haut niveau ont toutes et tous accepté de relever le défi de rendre accessible la variété des phénomènes rencontrés.
Leurs contributions et témoignages abordent le rôle de l’équilibre et du déséquilibre, la prise de risque et ses conséquences, les pathologies, le suivi médical du diagnostic à la réhabilitation, les vertus thérapeutiques et éducatives en matière de santé, les mesures préventives pour la sécurité et la formation de tous les pratiquants des arts du cirque.
Ceux qui soignent y découvriront les réalités du terrain, et ceux qui pratiquent, des informations utiles à la préservation de leur santé.
S’il fut un temps où l’on entrait dans la carrière à ses risques et périls, l’engagement des pouvoirs publics dans la promotion, l’encadrement et le soutien des arts du cirque a aujourd’hui augmenté la responsabilité collective envers celles et ceux qui choisissent de s’y consacrer.
C’est pourquoi ce livre a aussi pour objectif de contribuer à la promotion d’un statut juridique et social adapté à l’engagement des artistes de cirque, qui sont indispensables à l’économie des politiques culturelles et de l’industrie du divertissement aujourd’hui mondialisées, et font rêver des millions de spectateurs.