Soutenance de thèse

Le Lundi, 16. décembre 2019 -
14:00 - 18:00
UPVM Saint Charles

Madame Jennifer RATET

Soutiendra lundi 16 décembre 2019 à 14 h

Salle 005 à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3, Site Saint-Charles 1

une thèse de DOCTORAT

Discipline : Arts spécialité Études théâtrales et spectacle vivant

Titre de la thèse : Du littéraire au marionnettiste. Réécritures de textes littéraires sur la scène marionnettique contemporaine 

Composition du jury :

  • M. Gérard LIEBER, Professeur émérite, Université Paul-Valéry Montpellier 3
  • Mme Sandrine LE PORS, Maîtresse de conférences habilitée, Université d’Artois
  • M. Didier PLASSARD, Professeur, Université Paul-Valéry Montpellier 3, directeur de thèse
  • Mme Julie SERMON, Professeure, Université Lumière-Lyon-II

Résumé de la thèse:

Une part conséquente de la production marionnettique puise sa matière dans des textes-sources issus de la littérature. Je me suis interrogée sur ce qui distingue ces spectacles de marionnettes des « créations originales ». Cette contribution se veut une analyse des rapports entretenus entre les données textuelles et leurs réappropriations scéniques d’un point de vue technique, thématique et esthétique. Son objectif de recherche est de déterminer s’il existe une poétique de la réécriture du littéraire par le marionnettique. J’ai d’abord construit un corpus de spectacles avec pour critères d’inclusion l’utilisation d’un texte-source ainsi que la date et le lieu de création : XXIe siècle en occident. J’ai ensuite récolté des données par le biais d’analyses de spectacles marionnettiques et d’échanges avec des praticiens de le marionnette. J’ai enfin structuré l’articulation de notre réflexion qui se développe autour des trois axes suivants : les opérations de modifications apportées au texte-source visant à résoudre les contraintes techniques et narratives, les modes et les modalités d’expression marionnettiques narrativement actifs et les dynamiques interactives qui font du présent scénique une source d’enjeux en termes de narration.